Comment aborder et réaliserune traduction multiformat ?

De quoi parle-t-on lorsque l’on mentionne la traduction multiformat ? Il s’agit tout simplement de contenu de site web, de contenu de présentation, d’e-mail, qui ne sont pas que des fichiers textes. Les informations et les contenus sont diffusés dans plusieurs formats, sur plusieurs supports. Dans la plupart des projets de traduction, le contenu à traduire se trouve dans différents formats de fichier. Pour arriver à une bonne traduction, il faut à la fois traduire justement et optimiser les traductions pour tous les supports attendus.

On n’identifie pas toujours la complexité que représentent ces traductions. Or elles requièrent une expertise particulière. Dans cet article, nous vous donnerons 5 bonnes raisons de vous faire accompagner dans ces traductions multiformats.

Pourquoi les traductions deviennent-elles de plus en plus multiformats ?

On a de plus en plus de technologies, de supports d’utilisation de l’information, de contenus à communiquer, en particulier avec l’accélération du web, site, application, aide en ligne, logiciel, blog, cloud, etc. L’enjeu complémentaire est de les traduire dans la langue des utilisateurs, au-delà de l’anglais.

Pour traduire, il faut donc maîtriser tous ces formats et pouvoir intégrer rapidement les contenus dans leur version traduite au bon endroit dans le formatage cible.

Prenons 3 cas de figures qui illustrent les besoins de traduction multiformats :

Pour un projet de transformation, changement d’ERP dans une entreprise internationale.

Ces projets exigent une communication régulière et précise dans tous les pays où l’entreprise est implantée.

Elle utilise différents fichiers, contenus et contenants tels que des éléments de communication, des documents de formation (texte, vidéo, application), des vidéos de tutoriels, des documents de présentation (type webinaires).

La diversité des canaux de communication qui existent à l’intérieur de l’entreprise induit l’utilisation d’une diversité de types documents à traduire, et ce dans plusieurs langues. Sans compter les supports de présentation orale en présentiel ou en webinaire. Toutes ces options de communication rendent nécessaire la capacité à savoir jongler entre les fichiers, d’un modèle à un autre (texte, présentation, logiciel, page web, vidéo, etc.), sans détériorer le contenu source ainsi que le format cible, en réutilisant les traductions dans toutes les langues nécessaires pour que le projet soit bien compris.

Les traductions pour l’e-commerce et le retail pour un fabricant de produit BtoC.

Pour que les produits soient présents sur tous les sites e-commerce et dans tous les autres canaux de distribution, un très grand nombre de données produit doit être traduit dans plusieurs formats. Par exemple : des étiquettes pour produits, des « plus produits » utilisés en ligne, leur description, leur présentation (texte, orales, démo, etc.), des vidéos (produit, publicité). Leur gestion est un enjeu pour les équipes marketing. La nécessité de bien centraliser les données ainsi que penser à leur adaptation dans les langues cibles requièrent un savoir-faire rigoureux. Il faut donc aussi une organisation de la traduction qui soit adaptée.

Bien que les entreprises disposent de systèmes (PIMS, DAMS, etc.) permettant la gestion de données dans la langue source, leur organisation de la traduction reste limitée. Il faut des spécialistes de la traduction pour s’en sortir !

Pour un éditeur SAAS ou cloud, la traduction d’application et de logiciel, ainsi que de toute la documentation.

Lors de la traduction d’un logiciel de la langue source à la langue cible, un éditeur doit non seulement traduire les data et l’interface dans la langue (format json, html etc.) mais aussi veiller à travailler l’adaptation idiomatique de la version traduite au pays de destination (la localisation), ainsi que les fichiers de type aide en ligne, documents de formation, etc. Tous doivent être cohérents entre eux et avec la traduction de l’interface de l’application.

Ces exemples de projets exigeants démontrent la taille des enjeux que soulève la traduction dans de multiples formats, soit :

  • Une qualité de traduction irréprochable,
  • La parfaite homogénéité des contenus et leur intégration dans tous les formats, supports.
  • La facilité et la rapidité de mise à disposition dans chaque format.

Et ceci même lorsque ces traductions ne concernent qu’une seule langue. Alors, lorsqu’elle est multilingue, l’enjeu n’en est que démultiplié.

Pourquoi vous devriez faire confiance à une agence experte pour vos besoins en traduction :

01

Assurer une cohérence entre le contenu et les différents supports dans la qualité de la traduction.

Si vous faites intervenir plusieurs traducteurs sans coordination pour chaque type de contenu ou de fichier, vous vous exposez à des incohérences terminologiques. Une agence traduira toujours de la même façon les termes stratégiques de vos contenus. Elle assurera ainsi une cohérence des termes employés et du ton (style).

Pour ce faire, l’agence utilisera une mémoire de traduction ainsi que des outils métiers qui deviendront la colonne vertébrale de vos traductions.

02

Disposer de documents prêts à l’emploi.

Contrairement à la majorité des traducteurs en freelance qui travaillent surtout sur des fichiers texte qui doivent être intégrés ensuite par le client dans leur forme cible, une agence est capable de prendre en charge tout type de format et de livrer une mise en forme directement opérationnelle dans chaque format cible pour une utilisation instantanée, par exemple :

Dans les projets techniques notamment, on rencontre des formatages propriétaires de logiciels avec des contraintes très particulières (AutoCAD, InDesign, XML, Json, WordPress, etc).

De manière générale, une agence va savoir les extraire et les réintégrer sans dégrader leur configuration initiale. Les contenus traduits seront ainsi restitués dans le bon format. Ceci évitera les manipulations et donc les erreurs ainsi que la perte de temps.

03

Vous reposer sur une solide gestion de projet.

En effet, la traduction multisupport nécessite expertise et capacité à mener à la bonne fin et dans les bons délais le projet de traduction.

La mise en œuvre d’un projet de traduction multiformat exige de ce fait une gestion irréprochable, avec notamment la coordination des ingénieurs de localisation, qui ont l’expertise pour prendre en charge tout type de format. Au-delà de la traduction elle-même, le traitement des fichiers et contenus dans les temps est un véritable enjeu.

L’agence saura évaluer le temps nécessaire à toutes les étapes, les planifier et les cadencer de manière à raccourcir les délais tout en faisant traduire dans plusieurs langues. Elle utilisera pour cela des méthodes spécifiques. La fonction d’une agence comme EuropaTrad est d’offrir un niveau de service sur-mesure pour vos projets de traduction multiformat.

04

Maîtriser le temps et donc le coût de vos traductions.

L’évaluation des phrases réutilisées ou répétées, la mise en place ou la création des mémoires de traduction auront notamment pour conséquence de vous faire gagner du temps et vous permettre de réaliser des économies.

Cette stratégie de traduction aura sans conteste des effets positifs dans la durée, mais aussi si votre besoin est ponctuel.

05

Assurer à vos contenus une cohérence dans la durée.

Une agence a pour mission de préparer une utilisation ultérieure de la traduction (évolution du projet).

Dès le début du projet, l’agence aura donc à cœur de vous aider à construire une stratégie de traduction dans la durée, y compris en anticipant et en s’adaptant en fonction de vos futurs besoins (mises à jour des documents, configuration supplémentaire, gestion des données, autres).

C’est cette stratégie qui sera garante de la continuité de vos traductions dans la durée.

La multiplication des canaux de communication et d’information sur le web (création d’application, outils de communication, logiciel, cloud, etc.), tout en conservant les moyens legacy nécessite d’adapter toujours, et de disposer d’outils qui les prennent en charge. Nous structurons les données traduites pour pouvoir les réutiliser dans le temps et nous mettons nos outils (CAT/Computer Assisted Translation, en anglais) à niveau pour préparer le futur.