Traduction SEO :
de l'adaptation du contenu à la performance

La traduction de votre site web constitue une étape essentielle pour votre activité à l’international. Cependant, sans un bon référencement naturel (SEO), il est difficile d’atteindre votre audience internationale.

La traduction de site va de pair avec la traduction SEO. Si vous voulez générer du trafic de qualité vers votre site web et augmenter votre taux de conversion, elle est également à prendre en considération dans votre stratégie SEO dans sa globalité lorsque vous opérez sur de nouveaux marchés.

> Découvrez notre guide pour mener à bien la traduction de votre site web !

Dans cet article, nous allons vous partager toutes nos meilleures pratiques sur le SEO multilingue à garder toujours à l’esprit pour booster votre référencement naturel à l’international.

La traduction SEO, qu’est-ce que c’est ?

Le SEO (Search Engine Optimization) ou référencement naturel désigne l’ensemble des techniques permettant d’améliorer le positionnement d’un site web sur les pages de résultat des moteurs de recherche ou SERP (pour Search Engine Results Position en anglais).

Dans cette logique, la traduction SEO nécessite une analyse et adaptation du contenu afin d’améliorer votre visibilité sur les SERPs et donc l’accessibilité de votre site web à l’échelle internationale.

La traduction SEO dans votre stratégie SEO globale

Un bon SEO, ça se travaille dans toutes les langues ! Avant même de commencer à traduire votre site web, nous vous conseillons de définir soigneusement une stratégie de contenu multilingue.

Cette stratégie implique de bien comprendre vos marchés cibles :

  • Quelles sont les intentions de recherche de votre audience cible ?
  • Quels sont les contenus qui les intéressent le plus ?

Avec une stratégie de contenu multilingue bien pensée, vous pourrez dominer tous les moteurs de recherche !

Et si vous n’avez pas défini de stratégie dès le départ, pas de panique ! Nous allons vous donner tous nos meilleurs conseils et astuces pour une traduction optimisée référencement naturel, que vous ayez ou non une stratégie de contenu multilingue défini.

Sélectionner les bons mots-clés

Commencez par identifier les termes et les expressions clés spécifiques à chaque marché cible. 

La traduction SEO ne se limite pas à la simple traduction de vos mots-clés. Si vous vous contentez de traduire les mots-clés de votre langue, il y a de fortes chances pour qu’ils ne correspondent pas aux intentions de recherches de votre public cible.

En sélectionnant les traductions des mots-clés les plus pertinentes, vous générez du trafic de qualité et des opportunités de ventes.

Les moteurs de recherche prennent également en compte la langue du contenu. En fonction de votre marché cible, le moteur de recherche utilisé n’est pas forcément Google. Certains pays préfèrent utiliser leur moteur de recherche local :

  • Corée du Sud : Naver.
  • Japon : Yahoo! Japan.
  • Chine : Baidu.
  • Russie : Yandex.
  • République Tchèque : Seznam.

Si votre audience cible utilise Google comme principal moteur de recherche, vous pouvez utiliser Google Analytics et Google Search Console pour identifier les pages les plus consultées par pays et adapter votre stratégie de contenu multilingue en priorisant la traduction de ces pages.

Pour la recherche de mots-clés, utilisez des outils gratuits comme Google Trends et Google Keyword Planner. Vous pouvez faire une analyse plus approfondie avec des outils spécialement conçus pour le SEO comme SEMrush ou Semji.

Créer du contenu de qualité

La sélection de mots-clés va vous permettre d’adapter le contenu déjà disponible ou de produire un tout nouveau contenu qui répond aux attentes de votre audience cible. 

Pour ces nouveaux contenus, vous pouvez utiliser les IA génératives et les faire valider (relecture, validation factuelle et culturelle, amélioration rédactionnelle) par des spécialistes dans les langues ciblées.

Reproduire entièrement vos contenus existants dans différentes langues est contreproductif. Un ajustement attentif aux particularités linguistiques et culturelles de chaque marché cible est indispensable pour capter vos prospects et clients internationaux.

Le contenu doit être non seulement compréhensible mais également pertinent pour votre audience cible. Les contenus qui intéressent vos clients français n’intéressent pas forcément vos clients chinois pour des raisons culturelles évidentes.

Si vous avez des contenus vidéos, pensez également à ajouter des sous-titres pour améliorer votre position sur les pages de résultats des moteurs de recherche.

Optimiser les balises meta et slugs

Les balises meta (meta title et meta description) permettent aux moteurs de recherche de comprendre le contenu de vos pages web. Lorsque vous traduisez votre site web, vérifiez que ces balises sont bien optimisées SEO en incluant des mots-clés locaux. 

De la même manière, assurez-vous que les slugs de vos URL contiennent vos mots-clés.

L’utilisation de mots-clés locaux dans vos balises meta et slugs peut vous aider à mieux vous positionner sur vos mots cibles.

Générer des liens internes et backlinks de qualité

Autres aspects importants pour votre traduction SEO internationale : le maillage interne et le netlinking !

Le maillage interne consiste à insérer des liens hypertextes entre les pages d’un même site web. Veillez à mettre à jour les liens internes et liens externes pour améliorer la navigation des internautes sur votre site. Il n’y a rien de plus frustrant que des pages inexistantes en 404 pour l’utilisateur !

De même, obtenez des backlinks internationaux fiables et pertinents. L’objectif du netlinking est d’affirmer votre crédibilité et d’améliorer l’autorité de domaine locale de votre site web, et donc votre présence sur les SERPs.

Utiliser les balises hreflang

La balise hreflang aide à indiquer aux robots des moteurs de recherche la version linguistique à afficher en fonction de la localisation et la requête de l’utilisateur.

Elle se présente sous la forme d’un code :

				
					< link rel=“alternate” hreflang= “code_de_la_langue” href=“adresse_de_votre_page” / >.
				
			

Elle peut s’insérer soit dans l’en-tête de votre page HTML, soit dans l’en-tête HTTP ou le sitemap XML. Le code de la langue doit respecter les codes des noms de pays définis par la norme ISO 639-1.

Si vous ciblez un pays avec des variations régionales, vous devez utiliser les codes ISO 3166-1 alpha-2 :

				
					< link rel=“alternate” hreflang=“en-US” href=“https://www.europatrad.eu/en-us” / >
< link rel=“alternate” hreflang=“en-GB” href=“https://www.europatrad.eu/en-gb” / >
				
			
  • Le premier code “en-US” indique la version anglaise pour les utilisateurs américains.
  • Le deuxième code “en-GB” indique la version anglaise pour les utilisateurs britanniques.

En résumé

Une stratégie SEO efficace doit être pensée globale. En adaptant votre site web et vos contenus marché par marché, vous assurez une meilleure visibilité de votre entreprise et augmentez vos chances de conversion à l’international.

EuropaTrad, agence de traduction SEO à Lyon, vous accompagne dans cette démarche : de la traduction de votre site internet jusqu’à l’optimisation du SEO.

Et vous, quels sont vos projets linguistiques ?
Parlons-en !